vous lisez actuellement
Mongolie
Famille de chasseurs Kazakhs à l'intérieur de leur yourtes mongoles dans la province de Bayan-Olgii, Mongolie. Nourriture, cuisine, recettes mongoles.

A la suite de circonstances assez surprenantes, j’ai eu la chance de vivre près d’un an avec une famille mongole. Je considère ce pays comme un des plus beaux et des plus attachants. Il y a une authenticité de la nature et des Mongols qu’il est difficile de retrouver ailleurs. Le climat est rude ; les fruits et légumes sont rares et les vents violents (dzüüd) déciment le bétail, laissant la population dans la détresse. Mais les Mongols sont résistants et solidaires. Si vous avez la chance de visiter ce merveilleux pays, préparez votre estomac. La nourriture est lourde et très peu variée. Le menu est composé principalement de viande, de pâtes et de laitages. Attention, le récit suivant peut choquer certaines personnes. En Mongolie, la viande est souvent découpée en morceaux et placée dans une grande casserole dans laquelle elle bout avec de grosses pierres. Durant mon année de vie dans les steppes mongoles, j’ai pu assister à la préparation de nombreux repas. Je me souviens de la mise à mort d’un mouton que l’on avait mené en laisse jusqu’au camp. En un instant, un homme avait pratiqué une incision sur le torse de l’animal, y avait inséré sa main et en avait ressorti le cœur. Il n’a suffi que de quelques minutes pour que le mouton soit dépecé et découpé, sans qu’aucune goutte de sang ne touche le sol. Toutes les parties du mouton ont été utilisées ; on a même fait des beignets avec les intestins. Mais heureusement, ce n’est pas cette recette que je vais vous proposer ici !


RECETTES


Côtes de mouton grillées – Roni charsan

     

Le meilleur repas que j’ai dégusté en Mongolie fut les côtes de mouton grillées. En France, on consomme peu de viande de mouton mais vous pouvez trouver des côtes d’agneau. (Personnellement, je trouve l’idée de manger un bébé de moins de huit mois un peu barbare.) Je vous donne néanmoins cette recette très simple. Son secret réside dans le choix d’une viande de très grande qualité. Mais préparez-vous bien : vos mains et votre plan de travail vont être couverts de graisse !

INGREDIENTS

  • côtes de mouton
  • Du sel
  • Du poivre
  • Utilisez toute la pièce de côtes sans la fendre, afin que la viande ne sèche pas dans le four.
  • Sortez votre viande du réfrigérateur quelques heures avant de la cuire et laissez-la revenir à température ambiante avant de rôtir. Salez, poivrez.
  • Rôtissez la viande dans une feuille d’aluminium à basse température jusqu’à ce qu’il soit tendre, puis sans la feuille à haute température pour obtenir une surface croustillante. En Mongolie, nous mangions cette recette avec les doigts et sans accompagnement. Mais cela choquera peut-être vos invités, à moins que vous n’ayez cuisiné pour un barbecue majoritairement masculin !
    Si vous trouvez une recette de côtes de mouton grillées à la Mongole qui contient du gingembre ou de la sauce soja, il s’agit d’une recette de Mongolie intérieure, une province chinoise. Les légumes sont très rares en Mongolie car le sol est gelé une bonne partie de l’année.
    Cайн дураараа ! (Sain duraaraa !)
Commenter (0)

laisser un commentaire

votre adresse email ne sera pas publiée.

© 2019 MERIS All Rights Reserved. |  Politique de confidentialité | Mentions légales

Scroll To Top