vous lisez actuellement
Crêpes – Krampouezh

Crêpes – Krampouezh


        
Crêpes bretonnes-Bretagne
                      
Cuisson :      


Ma grand-mère maternelle, Marie Guëlou, venait de Saint Brieuc et elle nous préparait très souvent de délicieuses crêpes légères et parfumées. Nous les adorions et nous adorions notre grand-mère ! Les crêpes sont devenues au fil des siècles un plat festif, que l’on partage généreusement en famille ou avec des amis. La seule difficulté est de patienter pour laisser reposer la pâte !

INGREDIENTS

  • 250 grammes de farine de froment
  • 30 grammes de beurre salé fondu
  • 50 cl de lait
  • 3 œufs
  • 2 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • Une cuillère à soupe de rhum
  • Tout d’abord, faites fondre le beurre. Puis, dans un saladier, mélangez la farine, le sucre et le sel. Tout en battant avec un fouet, incorporez le lait, puis le beurre fondu, le rhum et enfin les œufs. Il faut bien suivre cette ordre (solides, liquides et œufs) car il empêche généralement la formation de grumeaux.
  • Recouvrez votre saladier d’un torchon propre et laissez reposer au moins 30 minutes (ce n’est pas facile !)
  • Si jamais la pâte présentait encore des grumeaux, munissez-vous d’un second saladier et d’une passoire et passez votre pâte à la passoire.
  • Jetez les restes contenus dans la passoire. Graissez une poêle à crêpes avec du beurre, puis versez une louche de pâte.
  • Tournez votre poêle pour que la pâte s’étale uniformément.
    Une astuce pas très bretonne est de recouvrir le fond de la poêle puis de verser l’excédent dans le saladier. Il faut juste penser à essuyer le bord de la poêle Sali pour qu’il ne brûle pas.
  • Faites chauffer votre poêle à température moyenne.
  • Faites cuire votre crêpe environ 2 mn par face, et retournez-la (avec une spatule, en l’envoyant en l’air ou en la retournant sur une assiette et en la remettant sur la poêle.)
  • Recommencez l’opération pour la crêpe suivante en n’oubliant pas de graisser votre poêle toutes les deux crêpes environ.
  • Lorsqu’il ne vous reste plus de pâte, sortez les confitures, caramels au beurre salé, pâtes à tartiner, cassonade, fruits etc et régalez-vous !
    Kalon digor !
Commenter (0)

laisser un commentaire

votre adresse email ne sera pas publiée.

© 2019 MERIS All Rights Reserved. |  Politique de confidentialité | Mentions légales

Scroll To Top