Now Reading
Gaspacho authentique d’Andalousie aux tomates cerises super rafraichissant pour l’été !

Gaspacho authentique d’Andalousie aux tomates cerises super rafraichissant pour l’été !


     
Gaspacho aux tomates cerises
                       

Le gaspacho est la soupe espagnole traditionnelle composée de légumes frais, d’eau, d’huile d’olive et de pain. Cette soupe populaire constitue un excellent repas pour l’été car elle est facile à préparer et rafraîchit le corps.

Un petit cours d’histoire…

Le gaspacho est né dans l’éternelle Al-Andalus au 8ème siècle. La recette originale ne comportait pas de légumes et se composait uniquement d’eau, d’huile et de vinaigre, même si parfois des amandes ou de l’ail étaient ajoutés.

La boisson continue d’être liée à la Méditerranée et à l’Andalousie, mais ce n’est qu’au XVIe siècle, avec l’arrivée en Amérique, que l’on commence à ajouter des produits de l’autre côté de l’Atlantique, comme les poivrons et les tomates, qui lui donnent sa saveur unique.

Les ouvriers de l’époque buvaient du gaspacho pour supporter les longues journées de travail, d’abord dans les champs, puis dans les usines.

Au 19e siècle, il a commencé à devenir populaire auprès de la bourgeoisie, qui y a ajouté les célèbres « morceaux » de légumes.

D’où vient le gaspacho ? Le gaspacho est originaire d’Andalousie et, plus précisément, des anciens paysans et journaliers, qui utilisaient le pain sec des jours précédents, le trempaient dans l’eau et le pressaient à la main, en le mélangeant avec des tomates également pressées à la main, de l’ail écrasé dans un mortier, du sel, de l’huile, du vinaigre et, s’ils en avaient sous la main, un peu d’huile d’olive et du vinaigre.

Comment est né le gaspacho de tomates ?

L’origine du gaspacho remonte aux paysans et à leur besoin de tirer le meilleur parti d’une nourriture rare. Ces repas pouvaient être préparés avec n’importe quel ingrédient car les résultats étaient dans le mélange. Parmi les ingrédients courants du gaspacho, deux sont très importants : les tomates et les poivrons.

Comment faisait-on le gaspacho dans le temps ?

Dans les temps anciens, cet aliment était en fait basé sur du pain sec vieux de plusieurs jours, trempé dans l’eau et pressé à la main. On ajoute ensuite des tomates, qui sont également pressées à la main.

Recette Gaspacho d’Andalouse aux tomates cerises super rafraichissant pour l’été

Les ingrédients :

  • 1 kg de tomate cerise très mûre
  • 50 g de poivron vert
  • 40 g d’oignon
  • 70 g de concombre
  • 1 gousse d’ail
  • 1 tranche de pain
  • 20-30 g de vinaigre
  • 50-100 g huiles d’olive extra vierge
  • Sel, poivre
  • Piment (selon le goût!)
  • Quelques feuilles de basilic frais (facultatif)

                                                                                         

Préparation :

Coupez les légumes en morceaux et mettez-les dans le mixeur. N’oubliez pas le piment pour ceux qui en veulent !

Ajoutez le pain et mixez à nouveau.

Assaisonnez la mixture avec du sel, du poivre, l’huile d’olive et le vinaigre. Laissez reposer dans un endroit frais pendant au moins 2 heures.

Découper en petits dés poivrons et concombre restants ainsi que les oignons (facultatif)

Voir aussi
asperges sauce hollandaise

Disperser le basilic haché sur la soupe.

A servir frais ou avec des glaçons !

Buena degustación !

Variantes du gaspacho

Il existe de nombreuses versions du gazpacho mais les plus célèbres sont le gazpacho andalou et le gazpacho algarvien.

Le gaspacho andalou ressemble un peu au salmorejo. Il existe également le gaspacho estremadurien, le gaspacho alentejano du Portugal, qui sont tous deux similaires.

A découvrir aussi : Tapenade aux tomates séchées et au basilic

Voir commentaire (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2022 - Tous droits réservés |  Politique de confidentialité | Mentions légales

Haut de Page